Après 22 ans chez Habasit, Bruno Querné échange sa voiture de fonction contre… un bateau de fonction !

Quand je lui parle de retraite, Bruno Querné proteste un peu et dit préférer parler de « grandes vacances ». Après 22 années passées chez Habasit en tant que Commercial et Responsable d’agence dans un premier temps puis en tant que Responsable Grands Comptes, Bruno trépigne d’impatience de pouvoir « enfin » se consacrer entièrement à sa passion, la Baie de Morlaix en Bretagne.

Originaire de Carantec situé dans le nord du Finistère, Bruno a suivi une formation électro-technique et électronique qui l’a conduit à exercer durant quelques années ses talents dans le conseil, la vente et la réparation de matériel audiovisuel dans un magasin de la région brestoise.

Très vite, le contact humain est devenu une évidence, il me dit : « j’ai compris assez rapidement qu’il valait mieux chercher des clients que de les attendre en magasin ».

Les années Habasit

Quand il a rejoint Habasit France en fin d’année 1996, l’agence de Nantes existait depuis une dizaine d’années. Il a particulièrement apprécié « le travail en équipe, la chance d’avoir sous le même toit une assistante commerciale et un atelier ». Ceci leur permettait d’être réactifs sur une région loin du siège français situé en Alsace. Il repense notamment à Claudie et Christian Boudaud ou encore Emmanuel Ruault qui ont activement participé au développement du secteur. En 2010, Habasit­ adapte sa structure et fait le choix de travailler avec des distributeurs. Ceci inclut la fermeture de l’agence et implique des changements aussi bien pour Bruno que pour les clients.

Ce qu’il retient de toutes ces années, c’est une bonne entente avec toute l’équipe commerciale mais aussi avec ses collègues alsaciens qui l’ont toujours bien accueilli.

L’Alsace, une région où il a eu l’occasion de se rendre à maintes reprises, n’a pas su le détourner de la Bretagne, et plus particulièrement de Carantec situé dans la Baie de Morlaix. Très attaché à sa région, il retournait régulièrement avec son épouse dans ce cadre idyllique berceau de leur enfance. Bruno connaît cette baie sur le bout des doigts pour y avoir accompagné son père, pêcheur professionnel, et plus tard pratiqué et enseigné la voile.

Un projet de longue date

A la question « comment vois-tu ta retraite » il répond : « Depuis 10 ans, je suis adhérent de l’association Bretagne Vivante où je participe à des actions ponctuelles les week-ends ou durant mes congés. Je vais enfin devenir un membre très actif… ».

Quand il parle de sa passion, il s’anime et j’ai l’impression de voir pétiller ses yeux à l’autre bout du fil. « Cette association œuvre pour la protection de la nature en Bretagne depuis 60 ans et gère une centaine de réserves naturelles en Bretagne dont la réserve maritime des îlots de la Baie de Morlaix où je demeure. J’ai été nommé conservateur bénévole de cette réserve pour mon plus grand plaisir. Je ne serai pas seul car je vais animer le comité de gestion de cette réserve qui est composé d’ornithologues, de spécialistes de mammifères marins, de botanistes et même de scientifiques, tous jeunes retraités et bénévoles ».

En tant que pilote du bateau de la réserve, il organisera des « sorties en mer pour des suivis naturalistes, ornithologistes comme des comptages d’oiseaux nicheurs, des nids, des suivis de mammifères marins comme les phoques gris qui fréquentent à l’année les îlots de la réserve. »

En dehors de la période de nidification qui a lieu de février à août suivant les espèces, il entretiendra avec ses compagnons les îlots et la signalétique. Il assurera les visites des membres de l’association, des élus et partenaires, des journalistes photographes, des scientifiques, etc.

En été, la baie de Morlaix est très animée. Elle accueille une quarantaine d’associations s’activant sur l’eau. Il lui arrive donc de jouer au « garde » de la réserve qui ne peut être approchée à moins de 80 mètres.

Depuis 2 ans, il anime en coopération avec l’office du tourisme de Carantec(*), des ateliers d’observation des îlots de la réserve et entre autres de la colonie des grands cormorans qui viennent nicher dans la baie. Installées sur le sentier GR34 en bord de mer sur une falaise perchée 50 mètres au-dessus du niveau de la mer, des longues vues permettent en effet d’observer tout ce petit monde depuis le continent.

Bien d’autres moyens de communication voient petit à petit le jour pour faire appliquer la réglementation en vigueur pour la protection du biotope.

A l’heure où cet article paraîtra, Bruno aura probablement endossé son nouveau rôle avec la passion qui l’habite. Au terme de notre entretien, il conclut : « je ne vais pas changer mes habitudes de travail car je vais avoir des clients : les oiseaux et mammifères marins, je vais avoir un secteur – la zone Natura 2000 de la Baie de Morlaix – et même un véhicule de fonction : le bateau de la réserve…. et je devrai faire des rapports d’activité également, la routine quoi ! »

Je comprends mieux pourquoi il préfère parler de « grandes vacances » !

Nicole Stosskopf Marketing

(*) Carantec fait partie des 27 communes composant la Communauté d’Agglomération du Pays de Morlaix plus communément appelée « Morlaix Communauté »

Réserve maritime des îlots de Morlaix

  • D’une superficie de 50 km², elle est située dans la zone Natura 2000 de la Baie de Morlaix
  • Pour en savoir plus, rendez-vous sur : http://baie-morlaix.n2000.fr

Association « Bretagne Vivante »

  • Ses actions : connaître – protéger – militer – partager
  • Découvrez ses activités sur : www.bretagne-vivante.org

la page se charge

veuillez patienter...

HIGHLIGHTS / archiver

HABASIT HIGHLIGHTS / select location

Habasit