Quand un secteur se remet en question : le bon emballage

Luca Grazzini Luca Grazzini Responsable Industrie

Plus de dix millions de tonnes d’emballages sont produits chaque année. Que ce soit sous forme de papier, chips de polystyrène, boîtes ou sacs, le secteur de l’emballage est omniprésent et représente le marché industriel le plus lucratif au monde. Malgré sa prévalence, il passe pratiquement inaperçu. Les consommateurs ne remarquent plus le film plastique qui recouvre leur nourriture, qu’il s’agisse d’escalopes de poulet, de brocoli ou de pain. Presque à chaque fois que nous achetons un produit, quel qu’il soit, nous le ramenons chez nous dans un emballage qui finit à la poubelle.

Il est indéniable que les progrès réalisés dans ce domaine ont joué un rôle décisif dans la réduction des déchets en protégeant les aliments des bactéries et en allongeant leur durée de conservation. Mais les nouveaux enjeux en matière de durabilité exigent davantage de créativité et d’innovation de la part des entreprises, petites ou grandes.

Grâce à une prise de conscience généralisée, on estime que 60 % des emballages sont recyclés, mais de plus en plus de consommateurs pensent que cela ne suffit pas. Sensibilisés à leur responsabilité sociale, les fabricants modernisent leur production d’emballages.

Une collaboration empreinte de créativité

Habasit jouit depuis des années d’une bonne réputation auprès de milliers de clients du secteur de l’emballage et se dit prête à répondre à la demande d’un marché écologique en pleine émergence. L’entreprise travaille étroitement avec certains de ses clients au développement de solutions sur mesure économiques et efficaces, respectueuses de l’environnement. Sa vaste gamme de produits lui permet toujours d’imaginer de nouvelles solutions répondant aux réglementations les plus strictes de n’importe quel marché et lui confère un avantage compétitif acquis à force d’effort et de patience.

La révolution verte à tous les niveaux

Les entreprises du monde entier relèvent le défi du marketing durable. Elles ont compris que la génération Y est plus attirée par l'expérience d’achat que par une marque donnée, et cela se reflète sur les produits et sur ce qui va autour.

"Original Unverpackt", une supérette d’origine berlinoise, s’est engagée pour le zéro déchet : tout ce qu’elle vend est en vrac, et elle invite ses clients à apporter leurs propres contenants ou à utiliser ceux qui sont consignés par la maison.

L’entreprise cosmétique Pangea Organics, installée à Boulder, Colorado vend ses produits dans des barquettes en cellulose compostables incrustées de graines ; ses clients peuvent planter l’emballage et voir pousser un petit bouquet de basilic.

Dans certains pays comme les Etats Unis, les packs de six canettes sont encerclés par des anneaux. La brasserie Saltwater en Floride a remplacé le plastique dont ils sont constitués par un produit biodégradable et comestible pour la faune aquatique, fabriqué à partir d'orge et de houblon restant à l'issue du brassage.

Même de grandes entreprises comme Coca-Cola adoptent des gestes défiant les habitudes. Le géant du soda a récemment produit une canette avec un logo en relief sans le marquage rouge habituel. Ce détail lui a permis de réduire la pollution atmosphérique et aquatique induite par le processus d'impression et d’économiser l’énergie utilisée pour séparer les laques et l’aluminium lors du recyclage. Il en résulte une canette argentée, toute en élégance, qui attire le regard des consommateurs et contribue à l’effort de préservation de l’environnement.

Habasit ajoute aussi sa pierre à l’édifice en proposant des solutions de convoyage durables accompagnant toutes ces fabuleuses innovations respectueuses de l’environnement. Que ce soit pour transporter des produits qui seront vendus dans un magasin « zéro emballages » ou pour palettiser des canettes recyclables, Habasit a toujours une solution simple et rentable à proposer.

L'importance d'évoluer

C’est avant tout en s’adaptant et en se développant qu’Habasit a pu progresser dans l’industrie des emballages. C’est la recherche de solutions répondant aux attentes des clients qui attise la curiosité de ses ingénieurs et les encourage à s’intéresser aux toutes dernières nouveautés technologiques.

Dans l’industrie des emballages, il n’y a pas de solution standard. Tout progrès technologique exige des adaptations comme l'utilisation d'un revêtement ou d'une structure de surface répondant aux besoins spécifiques d’un client.

Les ingénieurs maîtrisent parfaitement la gamme Habasit et sauront de par leur expérience l’utiliser à bon escient. Celle-ci comporte des bandes textiles, idéales pour les fardeleuses, des courroies sans jonction Grabber pour les ensacheuses verticales, des bandes modulaires HabasitLINK® pour les palettiseurs et les tunnels d’emballage sous film rétractable ainsi que des courroies dentées HabaSYNC® adaptées à de multiples usages. Ces dernières peuvent en effet bénéficier de multiples modifications comme des opérations d’usinage et de perforation offrant de nouvelles possibilités.

Un vent nouveau

Nous sommes malheureusement habitués aux emballages superflus. L’essor du commerce en ligne n’a fait que pousser cette habitude à l’extrême en emballant un petit produit dans un sachet plastique, lui-même placé dans un étui logé dans une plus grande boîte comblée de chips de polystyrène avant envoi. Une récente étude suédoise a ainsi calculé que les camions acheminant des biens commandés sur Internet transportaient plus de 100 millions de litres d’air par an.

Des emballages biens pensés sont possibles. Habasit a compris que plus elle s'adaptera aux besoins de ses clients, plus la planète pourra bénéficier d'une gestion durable des déchets. (ST)

Pour en savoir plus sur nos solutions destinées à l'industrie de l'emballage, venez-nous rendre visite au salon FachPack à Nuremberg, Allemagne, du 25 au 29 septembre 2018, www.fachpack.de/en

la page se charge

veuillez patienter...

HIGHLIGHTS / archiver

HABASIT HIGHLIGHTS / select location

Habasit