Témoin d'une révolution

Luca Rovacchi Luca Rovacchi Responsable Industrie Textile

Luca Rovacchi, responsable du secteur industrie textile chez Habasit, s’estime incroyablement chanceux de pouvoir assister à une révolution technologique au cours de sa carrière.

« L’impression textile est en train de passer de la traditionnelle sérigraphie à l’impression numérique », explique-t-il. « Ce sont deux mondes complètement différents. Même les fabricants de machines d'impression sur étoffe ignorent à quelle vitesse cette révolution avance ni à quel moment l'équilibre en termes de part de marché sera atteint entre ces deux méthodes. Côté bandes, nous découvrons encore des solutions techniques et des modèles économiques. C’est difficile, mais aussi très stimulant. »

Les machines de sérigraphie comme les machines numériques sont équipées de draps d’impression. Ceux-ci doivent respecter un cahier des charges très strict qui impose une épaisseur et une planéité uniformes, mais aussi une construction homogène (permettant d'obtenir une fibre neutre constante) qui est à l'origine de la finesse de l’impression. Lors du processus, le tissu est collé sur le drap d'impression, qui le fait avancer pendant que la couleur est appliquée. La précision est de rigueur. La création de motifs d’une extrême finesse dépend de la précision avec laquelle les gouttes sont déposées.

Depuis la disparition des draps d'impression en caoutchouc, Habasit s’est hissée à la position de leader mondial en matière d'innovation pour l’industrie textile. Les deux progrès les plus importants se sont faits dans les années 80 et 90 avec l’arrivée des bandes en TPU remplaçant celles en caoutchouc, puis celle des bandes comprenant un tissu aramide. Habasit n’a pas cessé de fournir des solutions à la pointe de la technologie et poursuit sa quête en matière d’innovation.

« L’industrie textile est un secteur intéressant parce qu’il intervient dans la fabrication de produits que nous utilisons et touchons tous les jours », explique Luca Rovacchi.

De la transformation du fil aux non-tissés, les courroies de transmission, les sangles de broches et les bandes de transport servent à tous types de productions, même si l’impression textile est celle qui demande le plus de technicité.

Une technique nécessitant une extrême précision

Qu’il s’agisse d’une impression traditionnelle ou numérique, tout repose sur la précision. Sur les draps d'impression larges, assurer le positionnement exact des bandes relève de l’exploit.

L’impression numérique a multiplié par dix les exigences de précision d'antan. « Les machines à passage unique peuvent imprimer 30 à 60 mètres par minute », explique Luca Rovacchi. « Chaque buse envoie 30 000 gouttes d’encre à la seconde. Or, des milliers de buses projettent des milliards de gouttelettes en une seconde, toutes de taille différente qui doivent tomber à un endroit précis pour donner sa forme et sa couleur exactes au motif. Pour vous donner une idée, nos clients exigent couramment une précision de plus ou moins 20 millièmes de millimètres sur plus de 5 mètres de long. »

Un produit à la hauteur des exigences

Même si ces tolérances sont extrêmement faibles, Habasit a su développer des produits qui fournissent une telle précision. Parmi eux, la bande ENU-55AXBY, lancée en début d’année, a passé avec succès des tests extrêmement poussés. Grâce à sa couche de traction résistante en aramide et sa construction asymétrique, elle permet d'obtenir une qualité d'impression exceptionnelle.

« Plus la position de la fibre neutre reste constante, meilleur est le résultat », explique Luca Rovacchi. « Pour éviter qu'elle ne varie, la bande a été conçue de sorte que la fibre neutre reste au plus près du tambour. »

Optimisation à la carte

Habasit dispose de plusieurs solutions efficaces pour l’industrie textile, mais il arrive souvent que les clients peinent à se décider.

« Parfois la bande la plus performante nécessite une machine plus sophistiquée que celles d’entrées de gamme », explique Luca Rovacchi. « Or, si le client transmet les caractéristiques souhaitées dès le début du projet, Habasit peut sélectionner la bande idéale et, sur la base de calculs, suggérer quelques détails nécessaires au niveau de la construction, discuter des améliorations réalisables et permettre ainsi au client d’obtenir une précision d’impression au meilleur rapport qualité/prix. »

Vu la rapidité à laquelle l’industrie textile évolue, le responsable industrie pense que la connaissance du process est tout aussi importante que la bande. Habasit s’est toujours démarquée en proposant, en plus de sa gamme complète de produits, un support technique de qualité.

Suivre les tendances

Pour Luca Rovacchi, l’un des changements les plus notables sur le marché de l’impression textile est la demande croissante de la part des enseignes de mode éphémère. L’impression, qui était avant en grande partie sous-traitée à l’étranger, se fait aujourd’hui plus près des consommateurs pour assurer la cadence.

Luca Rovacchi nous en dit plus : « Plutôt que de produire au gré des saisons quatre collections par an, les plus grandes enseignes en lancent 104 petites afin de pouvoir en proposer deux différentes par semaine dans leurs boutiques.» Entre la finition du design d’un vêtement et sa mise en rayon, il peut s’écouler à peine deux semaines. C’est un sacré défi pour l’impression textile qui ne peut être relevé qu’à l’aide du numérique. »

L’impression numérique progresse de plus de 20 % par an dans le monde ; d’après Luca Rovacchi, la révolution est loin d'être terminée. « L’avenir nous réserve encore bien des changements », déclare-t-il.

Pendant ce temps, notre expert profite d’une révolution toute personnelle : « Avant de connaître l’industrie textile, je m’ennuyais quand j’allais faire du shopping avec ma femme », dit-il en riant. « Mais aujourd'hui, je dois avouer que je trouve ça très intéressant. Maintenant, c’est moi qui peux expliquer comment un vêtement est fabriqué et pourquoi il est de bonne ou mauvaise facture. Et ma femme apprécie mes conseils, donc tout le monde est content. »

Difficile de s’ennuyer quand on s'occupe d'une industrie qui semble changer en moins de temps qu’il n'en faut pour faire les magasins. Le rôle d'Habasit, lui, ne change pas. La société maintient sa position de leader en matière d’innovation pour l’industrie textile. (ST)

Rejoignez-nous sur notre stand à l’ITMA 2019, le plus grand salon de machines textiles du monde qui se tiendra à Barcelone (Espagne) du 20 au 26 juin 2019.www.itma.com

la page se charge

veuillez patienter...

HIGHLIGHTS / archiver

HABASIT HIGHLIGHTS / select location

Habasit