Habasit œuvre au confort des usagers de la route

L’histoire du pneu moderne débuta à Belfast. C’était en 1888. Un jeune garçon faisait du vélo sur prescription de son médecin pour soigner ses maux de tête. Son père, John Boyd Dunlop, brillant vétérinaire, se rendit très vite compte que l'irrégularité des pavés de May Street n'allaient pas arranger son état. D'autant plus que les roues du tricycle étaient équipées de garnitures en caoutchouc dur rendant son utilisation très inconfortable. En observant son fils se faire secouer de la tête aux pieds, il eut une brillante idée.

Il découpa des bandes dans une feuille en caoutchouc qu’il utilisait habituellement pour protéger sa table d'opération et les assembla pour former un tube dont il encolla les coutures avant de l'enfiler sur la roue. Pour en garantir l'étanchéité, il enroula de la toile autour de l'ensemble qu'il recouvrit de caoutchouc liquide avant de gonfler le tube à l'air. Le premier pneumatique était né. Un an plus tard, les victoires accumulées par le cycliste irlandais Willie Hume apportèrent la preuve irréfutable que le pneu inventé par Dunlop était plus efficace et permettait de rouler plus vite.

Les pneus en quelques chiffres

Depuis 1888, plus de 900 usines de pneumatiques ont vu le jour dans le monde entier. En 2015, près de 170 millions de pneus ont été fabriqués rien qu'aux États-Unis. Chose étonnante, le plus grand producteur de pneumatiques au monde, reconnu par le Livre Guinness des records, est le groupe Lego qui a fabriqué plus de 318 millions de pneus de jouets en 2011.

Malgré ces chiffres impressionnants, la majorité d'entre nous ne pensent pas aux pneus tant que l'un d'entre eux ne nous cause pas de soucis. Presque personne ne les envisage comme une assurance-vie. Et pourtant, c'est exactement ce qu'ils sont. Le profil d'un pneu peut faire la différence entre une distance de freinage courte ou trop longue. Par ailleurs, tout le monde sait que changer une roue au bord d'une autoroute n'est pas une partie de plaisir, mais heureusement, avec l'avancée de la technologie des pneumatiques, les crevaisons sont devenues rares.

En 1901, à peine cinq ans après la construction par Henry Ford de sa première automobile, sept milles voitures ont été vendues, ainsi que 28 000 pneus et, à titre de comparaison, 68 000 pneus destinées aux roues de secours. Comme les routes de cette époque n'étaient pas adaptées aux voitures, changer une roue faisait partie de la routine liée à la conduite et de nombreux véhicules possédaient jusqu'à quatre roues de secours.

Habasit s'active en coulisse

Alors que les fabricants participent clairement à l’amélioration de la sécurité routière en perfectionnant leurs pneus, Habasit œuvre en coulisse en leur fournissant des bandes adaptées à toutes les étapes de la fabrication.

« La fabrication de pneumatiques comporte de nombreuses étapes aux exigences variées. Elle débute par la transformation de matériaux bruts jusqu'à l'obtention du pneu fini » explique Jens Niepmann, responsable Grands Comptes de l'industrie des pneumatiques chez Habasit. « C’est pourquoi, les bandes utilisées sont toutes différentes et présentent, suivant le cas, une bonne résistance à la chaleur, à l’usure, à l’hydrolyse ou aux produits chimiques. »

Les ingrédients inattendus d'un pneu

Selon les propriétés recherchées, comme une faible résistance au roulement ou une excellente adhérence, plus de 200 ingrédients différents entrent dans la composition d’un pneu, du caoutchouc naturel ou synthétique au noir de carbone, de la silice à de nombreux agents chimiques.

De plus en plus sensibilisés à l’empreinte carbone qu'ils laissent, les industriels ont récemment commencé à explorer d’autres sources comme l’huile de colza, d’orange et de tournesol pour fabriquer du caoutchouc synthétique. Ceci constitue une avancée pour la durabilité, mais permet également d’améliorer la performance des pneus. Les chercheurs étudient la possibilité de remplacer le noir de carbone et la silice par des huiles, des fibres cellulosiques ou d’autres matières végétales moins onéreuses pour servir de charge de renforcement. Ils explorent également d’autres sources insolites comme l’amidon de maïs, le pissenlit, les coquilles de noix et la pulpe de bois.

Des solutions complètes pour chaque étape de fabrication

Qu'un pneu soit composé de fleurs ou de latex issu d'un hévéa, il n'en reste pas moins que le processus de fabrication est chaud et collant.

« Lorsque le caoutchouc sort, sa température peut atteindre 150-160 °C, » décrit Jens Niepmann. « Les bandes sont exposées à un environnement difficile et particulier, et comme des réactions chimiques se produisent dans le mélange de caoutchouc, les propriétés de celui-ci changent encore au cours de son transport. »

Qu’il s’agisse de bandes textiles, de bandes modulaires ou de courroies dentées larges, des dizaines de bandes sont nécessaires à la construction d’un pneu. Les grandes usines fabriquant jusqu’à 20 000 pneus par jour souhaitent des bandes sans jonction qui se montent rapidement. La moindre interruption de la production peut avoir un impact financier conséquent pour l'entreprise. Imaginez ce pneu crevé sur l'autoroute, multiplié par 20 000.

C’est là qu’intervient Habasit en fournissant des solutions complètes pour chaque étape de fabrication mais surtout en proposant des produits d’exception évitant aux usines de rester en rade. De nombreuses courroies dentées sont utilisées sur la chaîne de fabrication des pneumatiques. En cas de rupture d'une courroie, l'arrêt inopiné de la chaîne génère des coûts supplémentaires et impacte le rendement. Il faut compter dix heures d'arrêt de la ligne de production et quatre ou cinq employés pour prévoir le remplacement d'un jeu de courroies, même si l'entretien était planifié. Ceci n'est pas négligeable sachant que chaque usine dispose de plusieurs lignes !

Jonction mécanique HabaSYNC® Hinge Joint

Ce petit dispositif est intégré dans la courroie dentée. Les deux extrémités de la courroie sont pourvues d'une charnière en acier inoxydable qui sont reliées à l'aide d'une tige en métal, qui se retire facilement, simplifiant la dépose de la courroie. Les fabricants de pneus du monde entier plébiscitent le produit qui diminue les coûts de production et augmente l'efficacité.

Force est de constater que la panne occasionnelle, tant sur la route que sur une chaîne de fabrication de pneumatiques, est inévitable, mais sa résolution peut être facilitée. C'est ainsi que Habasit, comme le fit John Boyd Dunlop en son temps, développe des produits pour améliorer le confort des usagers. (ST)

Craig KenhartResponsable Industrie

Jens NiepmannResponsable Grands Comptes de l'industrie automobile et des pneumatiques

Visitez notre stand au salon Tire Technology Expo 2019 à Hanovre, en Allemagne, du 5 au 7 mars 2019. www.tiretechnology-expo.com.

Habasit œuvre au confort des usagers de la route

la page se charge

veuillez patienter...

HIGHLIGHTS / archiver

HABASIT HIGHLIGHTS / select location

Habasit